Dédicace #2 - La vie dans la tombe - Stratis Myrivilis

Je suis une femme d'un âge qui commence à avancer et qui trouve dans la lecture de plus en plus de raisons d'arrêter de courir: parce que la littérature nous offre sur un plateau d'or tout ce que nous ne vivrons jamais, parce qu'un grand écrivain parviendra toujours à nous enchanter et nous instruire avec le fruit de son imagination, le fruit de ses connaissances, le fruit de ses recherches et le fruit de son talent.

 

Je viens de lire ce livre parce que je partage avec un groupe de lecture la même passion pour la littérature grecque mais aussi  pour l'âme et la philosophie de vie des Grecs d'hier et d'aujourd'hui.

 

Le long chemin de croix des soldats des tranchées dans une guerre absurde n'est pas un long texte fleuve, mais une suite de courts récits qui parviennent à nous faire découvrir, s'il le faut encore, l'horreur de la de la guerre mais pourtant le goût de la vie, la beauté de la nature, le sens de l'épreuve, la richesse de la vie intérieure. Des sentiments de dévastation et d'enchantement se succèdent et laissent le lecteur conforté dans la valeur de l'existence.

 

A ceux qui ne l'ont pas encore lu, lisez-le ! Et si l'idée de lire un livre sorti en 1930 vous freine, alors lisez "Frère d'âme" de David Diop et "Le Lambeau" de Philippe Lançon. Ils abordent aussi la souffrance mais la vie !