Dédicace #46 - Le naufrage des civilisations - Amin Maalouf 

Le pluralisme n'a plus la cote, je suis inquiet inquiet pour la génération à venir. 

 

L’homogénéité est une coûteuse et cruelle chimère… 

 

« Dans le monde d’aujourd’hui, nulle part on ne parvient à faire vivre ensemble, de manière équilibrée et harmonieuse, des populations chrétiennes, musulmanes et juives». L’état d’esprit qui a existé du temps de l’Empire austro-hongrois, et de l’Empire ottoman et qui considérait comme normal et légitime que des peuples vivent au sein d’une même entité politique sans avoir forcément la même religion, la même langue, ni la même trajectoire historique a disparu au profit d’entités plus petites, où il devient difficile d’exercer son rôle de citoyen sans se référer à ses origines ethniques, à sa confession ou à ses appartenances particulières. Ces entités deviennent de moins en moins tolérantes pour les minorités dorénavant soumises au dictat du groupe majoritaire si ce n’est à leur humiliation, leur persécution. Le mouvement se poursuit encore de nos jours, faisant planer sur l’humanité entière le spectre de la terreur et de la régression. 

 

L’homogénéité est une coûteuse et cruelle chimère… 

 

Les intuitions d'Amin Maalouf se révèlent être des prédictions: il y a vingt ans il s'inquiétait de la montée des "identitées meurtrières"; il y a dix ans du "dérèglement du monde". Il nous explique aujourd'hui pourquoi toutes les aires de civilisations sont menacées de naufrage...