Dédicace #53 - Iles, suivi d'inspirations méditerranéennes - Jean Grenier

2020! Un 1er janvier au coin du feu est propice aux vagabondages entre hier et demain! Entourée de livres comme autant de promesses de rencontres et de ravissement, je me souviens de l’éblouissement de mes 15 ans à la lecture des « Iles, suivi d'inspirations méditerranéennes » de J. Grenier, professeur de philosophie de Camus. (1er édition 1940). J'habitais alors à Tunis!

« Il existe je ne sais quel composé de ciel, de terre et d'eau, variable avec chacun, qui fait notre climat. (…) On parle du coup de foudre des amants, il est des paysages qui donnent des battements de cœur, des angoisses délicieuses, de longues voluptés. Il est des amitiés avec les pierres des quais, le clapotis de l'eau, la tiédeur des labours, les nuages du couchant. Pour moi ces paysages furent ceux de la Méditerranée. »

Au fil de ces pages, J. Grenier me tendait un miroir où contempler et reconnaître, à travers ces lieux dont certains m’étaient si familiers, comme une géographie intérieure, une langue natale.  Touchée définitivement par cette écriture à la fois questionnante et contemplative, élégante et poétique, j'ai gardé pour toujours le goût des écrits intimes, des confidences et des correspondances, des journaux et des récits de voyage; La saveur des mots qui s'adressent à l’âme et entretiennent la ferveur de dialogues entre ciels et mers, entre vide et plein, entre soi et l’autre… la langue d’un « entre-deux » qui ouvre des espaces infinis…

« Il est donc bien vrai que dans ces immenses solitudes que doit traverser un homme de la naissance à la mort, il existe quelques lieux, quelques moments privilégiés où la vue d'un pays agit sur nous comme un grand musicien sur un instrument banal qu’il révèle, à proprement parler, à lui-même. » 

Et comment ne pas célébrer ce « pays » qu’a été pour moi la Tunisie, le golfe de Tunis, Carthage, Sidi Bou Saïd  ces lieux précieux de ma mémoire. Ils ont façonné ma sensibilité d’adolescente et ma passion de lire, Camus par la suite évidemment (à lire belle Dédicace d’Étienne) et tant d’autres…

Je vous souhaite d’aborder ces « îles » de découvrir les vôtres, des lieux, des moments, des visages qui inspirent et nous révèlent à nous-mêmes … d’âge en âge !